Un mandataire judiciaire

Vous êtes un professionnel ou un organisme en charge d’une mesure de protection en faveur d’une personne âgée

Tutelle, curatelle ou sauvegarde de justice

En tant que mandataire judiciaire pour personnes âgées, vous exercez sur un secteur géographique défini ou bien vous êtes en charge de personnes âgées en institution. Lors de vos visites à domicile mensuelles, vous décelez chez la personne âgée protégée un besoin de réconfort et de revalorisation. Vous analysez chez elle un sentiment de solitude, d’isolement, peut-être un manque de lien social. Elle ne reçoit que peu de visites, n’a pas beaucoup d’appels téléphoniques et sort peu de chez elle.

La personne âgée que vous suivez n’exprime peut-être aucune demande. Cependant, votre analyse professionnelle perçoit un besoin de s’exprimer, de raconter sa vie, ses bonheurs et ses peines. Elle aurait besoin de maintenir un lien avec une personne qui serait à son écoute lorsqu’elle le souhaite et à chaque fois qu’elle en éprouve le besoin. Cela peut être tôt le matin, ou tard le soir.

Sa situation financière est peut être précaire et pour des questions budgétaires, vous hésitez à mettre en place des services payants auprès d’elle.

La Plume Sociale peut aider le mandataire judiciaire pour personnes âgées. Elle lui propose d’améliorer leurs quotidiens grâce à des entretiens téléphoniques réguliers et à prix libre. Ce service est réalisé par une assistante sociale indépendante diplômée et expérimentée

En proposant cette permanence d’écoute et de soutien auprès de la personne âgée, vous lui permettez de se livrer, d’être valorisée. Vous la placer également dans un rôle d’acteur.

Des lectures de textes peuvent ensuite être proposées lors de ces échanges téléphoniques.

Enfin, vous avez l’assurance de pouvoir faire des bilans réguliers avec le travailleur social de la Plume Sociale tout au long du suivi.


La Plume Sociale vous propose également de travailler auprès de la personne âgée sur un projet d’écriture. En effet, s’ancrer dans un projet de transmission, raconter une histoire dynamiserait son quotidien. Écrire sur sa vie renforcerait l’estime d’elle même. La finalisation serait l’édition en unique ou plusieurs exemplaires d’un petit manuscrit. N’hésitez pas à consulter l’aide à l’écriture proposée.

Dans tous les cas, n’hésitez pas à contacter l’assistante sociale indépendante.